Formation

formation à internet

 La formation constitue un maillon essentiel de l'utilisation des réseaux numériques. Vous trouverez ici quelques ressources concernant cet aspect

En savoir plus cliquez ici !

Conception

Conception de site web

Concevoir des solutions numériques à vos problémes de communication ne se fera pas sans vous.

En savoir plus cliquez ici !

Scrum et la gestion de projet dans le monde associatif

classement articles: 

 

Il arrive qu'on ait à gérer des projets plus ou moins important dans le monde associatif. En général il se font "à l'arrache", sans trop de méthode, ou alors ils utilisent des méthodes qui ont fait leur preuve dans le cadre d'entreprises privées mais qui ne sont pas adaptées au monde associatif. L'arrivée des "méthodes agiles" peut peut être changer la donne, en particulier la plus connue d'être elle, la méthode "scrum" : elle signifie "mélée" (ses items sont tiré du monde du rugby) et une de ses caractéristique est une certaine souplesse conceptuelle (ce n'est pas une "usine à gaz") et elle implique que "le client" soit directement concerné dans le processus de conception et de réalisation du projet.

La présentation (succinte) de Scrum est donnée ci dessous sur wikipedia :

Scrum est un schéma d’organisation de développement de produits complexes. Il est défini par ses créateurs comme un « cadre de travail permettant de répondre à des problèmes complexes et changeants, tout en livrant de manière productive et créative des produits de la plus grande valeur possible »1. Scrum est considéré comme une méthode agile.

 

La méthode s'appuie sur le découpage d'un projet en boîtes de temps, nommées « sprints ». Les sprints peuvent durer entre quelques heures et un mois (avec une préférence pour deux semaines). Chaque sprint commence par une estimation suivie d'une planification opérationnelle. Le sprint se termine par une démonstration de ce qui a été achevé. Avant de démarrer un nouveau sprint, l'équipe réalise une rétrospective. Cette technique analyse le déroulement du sprint achevé, afin d'améliorer ses pratiques. L'adaptation et la réactivité de l'équipe de développement est facilitée par son auto-organisation.

La méthode scrum ne couvre aucune technique d'ingénierie du logiciel. Dans le cas d'un développement d'application, il est nécessaire de la compléter avec des pratiques de qualité du logiciel. Par exemple, on pourra utiliser des pratiques issues de l'extreme programming, de la phase de construction structurée de la méthode RAD, ou un ensemble de pratiques de qualité du logiciel émergeant du vécu de l'équipe projet